Les violences de genre: les étudier pour mieux les dénoncer

Publié le 16 novembre 2022 Mis à jour le 21 novembre 2022
le 25 novembre 2022
De 14h à 17h30
Amphi A - Campus Mirail

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, et de la mobilisation de l'Université Toulouse Jean Jaurès, le CERTOP, la Mission Egalité, et ARPEGE vous invitent à des tables rondes sur la thématique : Les violences de genre : les étudier pour mieux les dénoncer ! Venez en discuter avec nous pour faire avancer la mobilisation. L'après-midi peut être suivie en visio en demandant le lien zoom à stephanie.mulot@univ-tlse2.fr

14h Ouverture et présentation

Marie-Agnès Palaisi-Robert, Professeure en littérature latino-américaine, Chargée de mission Egalité à l’UT2J (CEIIBA).
Stéphanie Mulot, Professeure de sociologie, Etudes genre, intersectionnalité et santé (CERTOP).
 

14h10 - 15h40 Table ronde 1 : Le traitement social et judiciaire des violences faites aux femmes

Mariana Berlango Gayon, Doctorante en études hispaniques et hispano-américaines, CEIIBA.
Un regard sur le féminicide : la normalisation de la violence au Mexique.

Charlotte Fischer, Doctorante en anthropologie, LISST-CAS.
Ethnographier les violences conjugales au tribunal en France.

Gloria Casas Vila, Maîtresse de conférence en sociologie, CERTOP.
Lutter contre les violences machistes en Espagne : de l’injonction à porter plainte à la dénonciation des violences institutionnelles.

Discutante : Carla Beninca, Collectif féministe contre le viol.
Débat avec la salle
 

15h45 Pause

 

16h - 17h30 Table ronde 2 : Intersectionnalité et violences de genre

 

Anne-Lise Granier, Docteure en anthropologie, Chercheure associée au LISST-CERS.
Femmes sourdes en Afrique de l'Ouest : réseaux de mendicité et risques de violences sexuelles.

Lorena Favier, Doctorante en sociologie, CERTOP.
Racisme ordinaire et santé mentale des femmes racialisées victimes de violence.

Stéphanie Mulot, Professeure de sociologie, CERTOP.
Déconstruire l'alibi culturel du continuum des violences de genre en Guadeloupe.

Discussion.
Débat avec la salle
 

17h30 Pause et pot de clôture