Tracer (n°178 Ethnologie française)

Publié le 15 mai 2020 Mis à jour le 15 mai 2020
le 13 mai 2020

Actualité Arpège. Le n°178 de la revue "Ethnologie française" vient de paraître. Il est consacré aux processus de traçage des corps, des sujets et des savoirs. Ce projet de numéro avait été pensé à l'issue d'une journée d'étude "Politique de la trace", organisée en 2017 à l'UT2J.

Plusieurs contributions au numéro sont signées ou co-signées de membres du réseau Arpège, parmi lesquel·le·s Agnès Fine, Jérôme Courduriès, Sébastien Roux et Nicolas Adell.

« Savoir qui l’« on est » en retrouvant « d’où » et « de qui » l’on vient ; partir à la recherche de charniers ou de fosses communes pour identifier des disparus et retracer les violences qu’ils ont subies ; débusquer dans ses analyses biologiques les indicateurs qui permettront d’identifier les circonstances de sa contamination par le VIH-sida ; évaluer le niveau de croissance des os grâce à une radiographie de la main, du poignet ou un scanner de la clavicule pour déterminer l’âge d’un mineur ; dépister les traces sérologiques d’Ébola afin de conférer le statut de survivant de l’épidémie ; trouver dans ses gènes et dans son corps les ressources pour exister et résister. Toutes ces pratiques entreprises par nos contemporains, qu’ils soient ou non des professionnels, témoignent d’une attention particulièrement soutenue au corps comme lieu d’un passé authentifiable et support privilégié de l’identité. »
Extrait de l'introduction au numéro, par Jérôme Courduriès et Mélanie Gourarier.

L'ensemble des articles sont disponibles sur le Cairn.