Missions

  • Parvenir à une structuration pérenne et performante du réseau de recherche ARPEGE afin d’approfondir et d’élargir les projets scientifiques communs


Les études de genre impliquent un renouvellement des savoirs et des disciplines, de nouvelles méthodologies et des questionnements épistémologiques. Ces renouvellements et questionnements sont, pour la plupart, issus des mobilisations politiques et des mouvements sociaux qui traversent l'espace public. Le projet scientifique commun vise à penser ensemble les mobilisations politiques et les transformations institutionnelles et conceptuelles auxquelles elles ont donné lieu sous diverses modalités. Il peut être décliné selon plusieurs thématiques transversales (voir Projet). Toutefois, une préoccupation court tout au long de nos recherches et de notre projet scientifique : l’articulation entre l’individuel et le collectif, ainsi que l’articulation des niveaux micro, méso et macro sociaux.
 

  • Orchestrer le développement, la diffusion et la valorisation des recherches sur le genre au sein de l’Université de Toulouse et sur le territoire d’Occitanie


La reconnaissance d’ARPEGE en SCR nous offre la légitimité et la structuration nécessaire pour développer les recherches scientifiques interdisciplinaires, et organiser leur diffusion et leur valorisation, d’abord à l’échelle du territoire toulousain dans lequel ARPEGE est bien implantée, mais également au niveau de la région Occitanie ; avec un objectif de rayonnement sur les Universités de Montpellier, Perpignan, Pau, etc. où les collègues développant des recherches en études sur le genre restent encore relativement isolé·e·s. Au delà de la diffusion des recherches scientifiques et l’organisation d’événements scientifiques au sein des mondes de la recherche, ARPEGE a aussi vocation à devenir le pôle de référence, de ressources et d’échanges avec les institutionnels ou encore le secteur associatif plaçant les questions de genre, d’intersectionnalité, d’égalité, de diversité, etc. au cœur de leur activité professionnelle ou de leur action.
 

  • Renforcer le pôle d’expertise sur le genre, les gender studies et l’intersectionnalité, au niveau national comme international


L’institutionnalisation d’ARPEGE en Structure Collaborative permet de valoriser le vivier local d’expertise sur le genre, universitaire et hors université, au niveau local et au-delà. Cette reconnaissance de l’expertise sur le genre fera de la SCR ARPEGE un acteur incontournable dans le paysage national et international.
Les pôles d’expertise recensés à ARPEGE sont les suivants :
 

  • Mouvements sociaux et mouvements féministes

  • Politiques d’égalité femmes-hommes

  • Harcèlement sexuel et violences de genre

  • Lutte contre les stéréotypes de sexe

  • Discriminations et inégalités de sexe

  • Sexualités et identités sexuelles / Politiques des corps

  • Genre et intersectionnalité

  • Institutionnalisation du genre

  • Genre et sexualités dans les productions artistiques et nouvelles formes de culture


Les membres d’ARPEGE répondent déjà aux sollicitations multipliées depuis #Metoo. Il s’agit de demandes d’associations, de journalistes, d’expertises d’articles, de manuscrits, de thèses, de projet de recherche etc. Nous souhaitons notamment mieux valoriser et organiser ce travail dans le cadre de la SCR ARPEGE.