Le Réseau

Arpège, un réseau de recherche sur le genre


Arpège
est un réseau interdisciplinaire de recherche sur le genre. Il associe 18 laboratoires ou équipes de recherche et près de 110 membres de différents établissements universitaires de Toulouse et des environs.

L’université de Toulouse a été historiquement pionnière en France pour le développement des recherches sur les femmes, le féminisme et le genre, avec, par exemple, l’organisation en 1982 du premier colloque national sur « Femmes, féminisme, recherches », puis, en 1989, du colloque international « Femmes et Révolution ».

D'abord organisé en PFF, Arpège est devenu un axe structurant de la MSHS-T en 2010. Depuis, Arpège a déployé plusieurs opérations de recherche au prisme des gender studies, articulées autour des analyses de mouvements féministes, des politiques d'égalité, des discriminations et inégalités, des politiques des corps, des sexualités, ou encore de l'intersectionnalité. A partir de 2019, le réseau Arpège dispose d'une opération structurante "Genre et structuration sociale" au sein du LabEx SMS.

Le réseau Arpège s'inscrit dans une dynamique scientifique à la fois locale et internationale avec des initiatives telles qu'un séminaire doctoral annuel, un groupe EFiGiES de doctorant.e.s, l'organisation le colloque de 2012 « Femmes, féminisme et recherches, trente ans après », ainsi que de multiples partenariats (GIS, ANEF, HCE).

Actualité de la recherche Arpège : Les sciences au prisme du genre (GESCI, 2019)
"Les recherches sur le genre ont montré l'andocentrisme des sciences et leur imprégnation de stéréotypes sur les différences entre les femmes et les hommes, dont la généralisaiton découle d'un point de vue spécifique masculin qui s'ignore. Cette recherche vise à faire entrer en dialogue des chercheur·e·s de sciences sociales et des chercheur·e·s de sciences du vivant, afin de revisiter les hypothèses scientifiques et les travaux de recherche au prisme du genre."

Le Séminaire doctoral "Les Outils du Genre"


Arpège organise chaque année le Séminaire doctoral "Les Outils du Genre" dans une perspective interdisciplinaire. Il s’agit de privilégier les concepts, les méthodologies ou les théories afin de faciliter les rencontres interdisciplinaires. Une large place est laissée aux présentations des doctorant·e·s qui sont invité·e·s à se rapprocher des organisatrices des journées pour proposer une intervention ou participation (état de la recherche, présentation des hypothèses et des difficultés).

Le réseau de Masters Arpège

Le réseau Arpège fédère 13 Masters des établissement universitaires toulousains autour de cette initiative d'excellence, soutenue par l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et le LabEx SMS. Il s'agit d'un dispositif de formation interdisciplinaire en études de genre qui permet à chaque étudiant·e·s de renforcer ses compétences, adopter une démarche transversale d'analyse des questions de genre, se former à la pratique de l'interdisciplinarité tout en modulant sa formation en fonction de son projet.

Retrouvez ici la page dédiée au Réseau de Masters Arpège