Les séminaires Arpège

Le séminaire doctoral Arpège "Les outils du genre"

 
Instauré dès 2011, le séminaire doctoral Arpège est centré sur la question des "outils du genre" dans une perspective interdisciplinaire. Il s’agit de privilégier les concepts, les méthodologies ou les théories afin de faciliter les rencontres interdisciplinaires. Ce séminaire est labellisé par les 3 écoles doctorales de l’Université Toulouse – Jean Jaurès.
Le séminaire est centré sur la question des « outils du genre » dans une perspective interdisciplinaire. Il s’agit de privilégier les concepts, les méthodologies ou les théories afin de faciliter les rencontres interdisciplinaires. Au cours de chaque séance, un temps sera spécifiquement consacré aux discussions avec les doctorant.e.s qui pourront exposer leurs hypothèses de recherche, avancées et difficultés et échanger avec les intervenant•e•s.

Le séminaire interdisciplinaire Arpège

Ce séminaire vous permet de participer à des rencontres scientifiques labellisées Arpège autour des questions de genre et des féminismes dans différentes disciplines. La programmation comprend des formats variés: colloques, journées d'études, séminaires, tables-rondes, ateliers, débats... Entre 30 (en 2015-2016) et 40 (en 2016-2017) rencontres sont proposées chaque année.
Le programme du séminaire interdisciplinaire Arpège est communiqué progressivement au cours de l'année, par l'intermédiaire du site, des réseaux sociaux et de mailings. 
 

Les prochains rendez-vous

 Séminaire "Genre et voix"

- Vendredi 27 mars 14h-17h, conférence de Laurence Tain, Professeure émérite de sociologie à l'université Lumière Lyon 2 Lieu : IUT Route de Narbonne
Travailler sa voix : entre reproduction et transgression du genre

La rééducation vocale s'inscrit dans un contexte où la voix est l'un des marqueurs sexués qui donne à entendre la différence ainsi que la hiérarchie des sexes et des sexualités . Comment ce travail sur la voix met il en scène la subversion ou la normalisation du genre?

C'est à partir de données empiriques sur la pratique des orthophonistes dont l'objectif professionnel est le " parler droit " que je chercherai à apporter quelques éléments de réponse. Je m'appuierai sur une typologie des modèles de soin élaborée selon la priorité donnée à la légitimité thérapeutique ou bien à une conformité sociale où encore à une cohérence de l'être.

A travers l'observation de ces pratiques on pourra mettre en évidence les ambivalences vécues amenant ou non des décalages dans la reproduction des normes de genre.

- Vendredi 5 juin (lieu : UT2J, salle du conseil Gai Savoir) :conférences de

Sylvie Chaperon « Physiologie vocale : le discours des dictionnaires de médecine à travers l'histoire » ;

Saul Pandelakis ("De techno-voix en allié•e•s vocau* : pistes pour queeriser Alexa & co.")